Food

La « Slow Food », pour la cuisine traditionnelle et contre les fast-foods

17 octobre 2019

Ce mouvement mondial regroupant 132 pays et crée en 1986 par un critique gastronomique italien Carlo Petrini vise à contrer l’essor des fast-foods et de l’industrialisation de la production agroalimentaire. Le nom est en resonance au fast-food et à son mode de consommation rapide et uniformisé, utilisant peu de diversité dans les produit pour en créer en masse. Ce qui a pour conséquences de tuer l’activité d’agriculteurs plus soucieux de la qualité de leur production qu’a leur productivité. Aujourd’hui l’association à but non-lucratif compte plus de 100 000 membres dans plus de 170 pays et 2000 communautés qui assurent une production à petite échelle, pérenne et de qualité. L’association dans ce but a labelisé 100 produit français dont la production reste dans des pratiques traditionnelles, écologiques et locale, on y retrouve ainsi le porc cul noir du limousin, la brousse du Rove ou encore le fromage Salers.

Bon, Propre et Juste pour les consommateur, les producteurs et la planète

 La devise du mouvement « Bon, Propre et Juste » synthétise les valeurs nécessaire dans la nourriture défendue par Slow Food. En effet on parle de « Bon » pour parler de la valeurs nutritive et culturelle qu’a un aliment pour nous consommateurs, avec l’industrialisation liée à la mondialisation nous avons perdu beaucoup de nos variétés de fruits et légumes et ces derniers on aussi perdu en valeur nutritives principalement. On remarquera tous la différence de qualité entre une production de potager avec celle de la grande distribution, cette dernière n’égalera que rarement la première de nos jours alors qu’elle représente une majorité de notre consommation. Le « Propre » parle du respect des production sur l’environnement, la santé du consommateur. Encore une fois la commercialisation de masse de produits agricole se fait bien souvent au détriment de l’environnement et de notre santé. De l’utilisation de pesticides dangereux à long termes, de l’uniformisation des semences qui appauvrit les variétés ou encore de la pollution de cours d’eaux, c’est bien la course à la rentabilité qui pousse nos agriculteurs à faire des concessions autrefois inimaginable. Et enfin le « Juste » pour la conformité à la justice sociale dans les lieux de production et de commercialisation. Un bon prix pour les producteurs, accepté par des consommateurs informés et conscients des enjeux essentiels. Et avec l’envie de changer le système agro-industriel trop toxique pour nous, consommateur, ainsi que notre planète et ses ressources finies.

Que faire pour changer ?

Le mouvement peut être rejoint par n’importe quel consommateur, afin de promouvoir sa production locale vous pouvez facilement vous inscrire dans un des 1500 « convivium » de l’association, ou tout simplement aller découvrir les produits labellisés dans votre région. Mais avant tout sans même s’engager il est de notre devoir de se responsabiliser en consommant des produits de saisons, se renseigner sur les méthodes. Si vous préférez confier cette tâche à des professionnels par manque de temps pouvez commander en ligne dans une épicerie fine locale ou même avoir une idée cadeau de panier garni eco-responsable pour convaincre vos proches par la pratique.

Médecine douce

Comment protéger la peau sensible de bébé ?

12 septembre 2019

Pendant ses premiers mois, voire ses premières années, bébé a une peau fine et sensible. Dans cette mesure, les parents se doivent de prendre certaines précautions pour éviter d’irriter la peau fragile de leur nourrisson, que ce soit durant les toilettes ou les soins d’hygiène du quotidien. Afin de faire le point sur le sujet, voici quelques conseils à prendre en compte pour bien prendre soin de la peau sensible de bébé tout en favorisant sa protection.

Privilégier les savons naturels pour la toilette du nourrisson

Le bain et la toilette font partie de la routine du quotidien pour favoriser l’hygiène et la santé de bébé. Afin de maintenir la neutralité du pH de la peau du nourrisson, il est indispensable d’utiliser des produits adaptés à sa peau. En pratique, cela consiste à choisir des produits à la fois doux et hypoallergéniques.

Ainsi, pour le bain du tout-petit, le mieux est de privilégier un savon naturel issu d’une savonnerie artisanale. Ce type de savon a pour avantage d’être fabriqué avec des ingrédients entièrement naturels et à partir de la saponification à froid. Ce procédé permet de conserver toutes les vertus protectrices et hydratantes des composants naturels du savon, ce qui est très bénéfique pour la peau du nourrisson.

Éviter de donner de bains trop longs

Lorsqu’on donne un bain à un bébé, il faut éviter de le laisser barbouiller trop longtemps. En effet, l’eau contient souvent trop de calcaire. Si le nourrisson est trempé dans l’eau un peu trop longtemps, cette dernière peut devenir néfaste à la peau fragile de bébé, notamment en la desséchant. À cet effet, le bain ne doit pas dépasser quelques minutes.

Durant les premières semaines de bébé, il est recommandé de ne pas le laver plus de deux fois par semaine, surtout si son cordon ombilical n’est pas encore tombé. Enfin, le dernier détail important consiste à sécher délicatement la peau du nourrisson avec une serviette très douce pour éviter de l’irriter.

Bien hydrater la peau de bébé au quotidien

La peau d’un nourrisson ne possède pas encore de film protecteur ce qui la rend vulnérable aux diverses agressions externes, comme le froid, la chaleur, l’eau, etc. Pour bien la protéger et la rendre toujours plus douce, il est donc indispensable de l’hydrater correctement au quotidien. Pour ce faire, il est important de choisir des produits adaptés à son type de peau.

Tout comme le choix d’un savon naturel issu d’une savonnerie artisanale pour sa toilette, les parents se doivent également d’opter pour des soins hydratants au pH neutre et hypoallergénique. L’hydratation de la peau du nourrisson consiste à appliquer une noix de lait sur son corps après la toilette ou le bain. Veiller à masser délicatement le produit jusqu’à ce qu’il soit bien absorbé par la peau.

Adapter les soins pour la peau du nourrisson en fonction des saisons

Tout comme pour les adultes, les changements des saisons peuvent agresser la peau de bébé. Dans cette mesure, les parents se doivent d’être encore plus vigilants concernant la protection de la peau fragile de leur tout-petit. En hiver, le froid tend à assécher et irriter la peau, particulièrement celle du visage.

Le mieux est de demander conseil auprès du pédiatre pour choisir une crème hydratante pour protéger la peau de bébé. Durant les saisons chaudes, il est à éviter d’exposer la peau du nourrisson aux rayons du soleil. À cette période, on peut lui donner un bain tous les jours pour éviter que la sueur ne l’irrite.

Hygiène, Non classé

Les bienfaits de la cétone de framboise

2 septembre 2019

Depuis quelques années, la cétone de framboise est de plus en plus recherchée sur le marché des compléments alimentaires. Cet extrait de framboise contient des antioxydants phénoliques ayant des effets intéressants. Voici quelques bienfaits de la cétone de framboises sur la santé.

Zoom sur la cétone de framboise

La cétone de framboise est un extrait de framboise renfermant des antioxydants phénoliques. La cétone de framboise est aussi le composant procurant à ce fameux fruit rouge une saveur si intense. Contrairement à ce que l’on pense, la cétone de framboise ne se trouve pas seulement dans la framboise, mais présente également dans d’autres fruits rouges. Parmi ceux-ci figurent, par exemple, la pêche, la pomme ou encore le raisin. Elle est produite de manière synthétique dans des laboratoires pharmaceutiques pour parfumer, entre autres, les glaces à la framboise ainsi que quelques confiseries et boissons sucrées. En effet, cette substance permet de produire des parfums et aromatiser des sodas et des bonbons. La cétone de framboise s’utilise aussi dans le domaine des cosmétiques pour fabriquer des parfums. Elle peut être vendue sous la forme naturelle ou synthétique et entre dans la composition de certains compléments alimentaires. Ces derniers sont reconnus pour leur vertu amincissante favorisant la perte de poids.

Son effet brûle-graisse ultra efficace

Son effet brûle-graisse figure parmi les principales propriétés de la cétone de framboise. Le site https://www.raspberryketone-avis.fr/en informe beaucoup plus. Sa formule contient des molécules appelées polyphénols. Ces derniers contribuent à réduire les risques de cancers, de maladies cardiaques et de tissus adipeux. En effet, les cellules graisseuses dans le corps seront éliminées facilement. De plus, la cellulite située au niveau du ventre, des fesses et des cuisses sera moins visible. Ce principe actif stimule également la thermogenèse de l’organisme et le corps génère ainsi de la chaleur pour supprimer les graisses via la lipolyse. À part cela, la cétone de framboise permet de vitaliser et de réguler la production d’adiponectine dans l’organisme. Cela permet une meilleure répartition des graisses présentes dans le corps. Qui plus est, la cétone de framboise permet d’éviter l’accumulation des graisses sur les parois artérielles. Les risques de diabète et de troubles cardio-vasculaires seront donc limités.

Les autres bienfaits de la cétone de framboise

Mis à part son effet brûle-graisse, la cétone de framboise a un autre bienfait particulier. En effet, elle permet de contrôler l’appétit grâce à sa forte teneur en capsaïcine réduisant la sensation de faim. La cétone de framboise va réduire l’apport journalier en limitant les envies de grignoter entre les repas. En outre, la cétone de framboise n’est pas seulement reconnue pour sa propriété coupe-faim, mais permettra aussi d’être en bonne santé. De par ses vertus antioxydantes et immunitaires, elle participe à la lutte contre les inflammations. De plus, la cétone aide à la régénération des cellules tout en combattant les radicaux libres. En plus de son effet minceur, la cétone de framboise est un complément alimentaire efficace pour protéger contre les maladies en renforçant les défenses immunitaires. Qui plus est, elle maintient la tonicité et l’élasticité de la peau.

Médecine douce

Les astuces pour prévenir et soigner le TOC

21 août 2019

Le TOC, plus précisément Trouble Obsessionnel Compulsif, touche autant les hommes que les femmes. Il survient généralement dès l’enfance et peut arriver suite à une grossesse chez des patientes ayant un syndrome pré menstruel. Cet article partage quelques conseils pour s’en débarrasser.

Les signes de cette maladie

Les TOC se présentent généralement par une pensée intrusive et persistante. Elles se traduisent par une obsession qui ne se retire pas de l’esprit si on n’a pas fait un geste particulier appelé le rituel. Par exemple, vérifier la porte, déplacer un objet ou encore relire un paragraphe. Les personnes atteintes du TOC connaissent que seul ce geste peut tranquilliser la pensée. Sinon, celle-ci tourne en boucle et reste dans la tête. Par ailleurs, les rituels des enfants pour s’endormir ne sont pas considérés comme des TOC. Ce sont des repères structurant leur fonctionnement et leurs journées qui sont nécessaires pour favoriser leur évolution. Le TOC se détermine par la notion de contrainte et d’obligation ordonnant la personne. De plus, il se définit par un geste qui doit être effectué pour faire disparaître cette contrainte. Par contre, un enfant angoissé s’il ne se lave pas les mains avant de déjeuner a une maladie du TOC.

Comment traiter les obsessions et les compulsions ?

De nombreux médicaments s’utilisent pour prévenir et traiter les TOC. Ces remèdes sont aussi efficaces pour soigner la dépression et d’autres types d’anxiété. Pour les cas très graves, il vaut mieux recourir à un psychiatre ayant de l’expérience en troubles mentaux. Ce professionnel est le mieux qualifié pour recommander le type et l’utilisation adaptés à la médication pour le TOC. Pour obtenir plus de renseignements, il vaut mieux consulter ce site et cliquer ici. Avec l’aide d’un professionnel de la santé mentale ou d’un psychologue formé, la thérapie cognitive-comportementale s’avère opérante pour traiter le TOC. La fonction principale du traitement met en cause de confronter ses peurs. Lors de ce processus, les gens affrontent les situations qui déclenchent leurs anxiétés et obsessions. Ensuite, ils sont invités à renoncer aux rituels qui contrôlent leurs sentiments nerveux. Par exemple, un individu obsédé par les germes peut être encouragé à utiliser une toilette publique.

Thérapie cognitive-comportementale pour les obsessions et les compulsions

La théorie cognitive-comportementale ou TCC propose que les personnes atteintes du TOC combinent des situations ou des objets avec la peur. De plus, ces individus doivent apprendre à esquiver les choses qu’ils craignent ou à réaliser des rituels permettant de diminuer leur peur. En situation de stress, par exemple, un individu ayant l’habitude d’utiliser des toilettes publiques peut élaborer un lien entre la peur de tomber malade et la toilette. Une fois la connexion entre un objet et le sentiment de peur établie, les gens peuvent échapper aux choses qu’ils redoutent au lieu de supporter la peur. En plus de cela, la personne ayant peur d’attraper une maladie dans les toilettes publiques pourra s’abstenir de les utiliser. Lorsqu’elle est contrainte de les employer, elle effectuera des rituels comme nettoyer les poignées de porte, le siège de toilette ou respecter une procédure détaillée de lavage. Comme ces actions diminuent temporairement le niveau de peur, celle-ci ne sera jamais traitée, mais renforcera le comportement.

Médecine douce

Faire le jeûne, c’est prendre soin de sa santé

22 juillet 2019
faire-le-jeune-cest-prendre-soin-de-sa-sante

Malgré son insurgence récente dans de nombreux régimes, jeûner est une pratique qui date des temps anciens. Le jeûne est présent dans de nombreuses cultures et religions et il existe divers moyens de faire le jeûne. Cette pratique présente de nombreux avantages pour le corps, et le cerveau. Ainsi, jeûner, c’est prendre soin de sa santé.

Lire la suite…
Food

Les recettes detox

20 juillet 2019
les-recettes-detox

Même si vous ne commettez pas d’excès alimentaires, vous pouvez offrir une pause à votre organisme de temps en temps. Cela constitue une véritable cure de santé, qui vous redonne de l’énergie et vous maintient en forme dans la durée.

Lire la suite…
Hygiène

Comment combattre les points noirs ?

18 juillet 2019
comment-combattre-les-points-noirs-?

Tous les types de peaux peuvent être sujets aux points noirs qui semblent s’enlever difficilement. Malgré une bonne hygiène, ces imperfections sont susceptibles de revenir et de réapparaître de nouveau. Heureusement, les prévenir est possible en usant des bonnes méthodes.

Lire la suite…
Hygiène

Les vertus du petit savon de Marseille

14 juillet 2019
les-vertus-du-petit-savon-de-marseille

L’authentique savon de Marseille possède des caractéristiques écologiques et cosmétiques. Il est doté de plusieurs bienfaits pour la peau ainsi que pour les cheveux. Utilisé également comme savon ménager, ses vertus sont transmises de génération en génération.

Lire la suite…
Médecine douce

La mer : un remède naturel pour le corps et l’esprit

12 juillet 2019
la-mer-un-remede-naturel-pour-le-corps-et-lesprit

On rêve tous de passer nos vacances à la mer. Traditionnellement, quand on pense à l’été dans l’imaginaire collectif, on pense à la mer, à la plage, au soleil, à l’air marin… Et pour cause, la vie à la mer, c’est plutôt tranquille et détente. Mais alors pourquoi la mer nous fait tant de bien, pourquoi on veut tous aller à la mer? Et bien tout simplement car la mer est un remède naturel aussi bien pour le corps que l’esprit. Voyons comment.

Lire la suite…