Browsing Category

Non classé

Non classé

Arrêter de fumer : comment y parvenir ?

2 juillet 2020

Les services de santé estiment que le tabagisme cause chaque année plus de 75 000 décès. Conscients de cette situation, de nombreux fumeurs ont songé à cesser toute consommation de tabac. Seulement, arrêter de fumer n’est pas une mince affaire. Bon nombre de personnes ont essayé d’y parvenir sans jamais y arriver. Pour atteindre cet objectif, il convient de mieux comprendre les éventuels blocages et choisir un produit de substitution adapté. Concernant ce second point, le vapotage offre de meilleures chances de réussite.

Les défis à relever pour arrêter de fumer

Le tabagisme est une forme d’addiction à la nicotine. Cette substance stimule le système nerveux et augmente la production d’adrénaline. Ces effets pourraient être bénéfiques s’ils ne s’accompagnent pas de nombreuses perturbations métaboliques. Effectivement, différents troubles apparaitront au fil des années pour ne citer que des phases d’anxiété passagère, une perte d’appétit ou de l’insomnie. Un arrêt brutal de la consommation de tabac aggrave généralement ces soucis de santé. Voilà pourquoi il est si difficile de rompre ses habitudes.

Idéalement, on réduira donc peu à peu le nombre de cigarettes que l’on fume chaque jour. De nombreux fumeurs sont parvenus à leurs objectifs en adoptant cette démarche. Seulement, bon nombre d’entre eux ont aussi été victimes d’une rechute. Le manque de nicotine affecte aussi bien l’humeur que les conditions physiques en général. Pour apaiser ses maux, il faudra absolument dénicher un substitut nicotinique digne de ce nom.

Pendant longtemps, la population française préférait utiliser les patchs à la nicotine. Désormais, les fumeurs désireux de réduire au maximum la consommation de tabac se tournent vers la cigarette électronique. Cette méthode augmente grandement les chances de réussite. Porter l’e-cigarette à ses lèvres suffit parfois pour se calmer les nerfs après une rude journée.

Le vapotage : une solution pour arrêter de fumer

Les e-cigarettes ont été inventées pour aider les fumeurs à mettre fin au tabagisme. Les e-liquides vendus sur le marché contiennent de la nicotine. Toutefois, les fabricants veillent à ce que les consommateurs en absorbent de moins en moins à  mesure que la cartouche se vide. Dans ce contexte, le vapotage constitue une alternative intéressante pour tous ceux qui souhaitent cesser toute consommation de tabac.

D’ailleurs, cette pratique permet également de goûter à de nouvelles expériences sans pour autant gêner autrui. Les vapoteurs vont uniquement produire de la vapeur particulièrement volatile. Celle-ci est moins dérangeante que la fumée de cigarette. Toutefois, les particuliers doivent tout de même se rendre en zone fumeur pour vapoter.

Malgré tout, le vapotage permet de varier les plaisirs grâce à une large variété d’arômes exclusivement naturels disponibles sur une boutique en ligne spécialisée. Aujourd’hui, les plus soucieux de leur santé peuvent se procurer une E liquide bio. Les fabricants emploient principalement des huiles et des résines d’origine végétale. D’ailleurs, les autorités compétentes ont déjà établi des normes en la matière pour mieux protéger les consommateurs. Les fabricants doivent donc respecter la réglementation en vigueur pour vendre leurs produits légalement. Dans ce nouveau marché en pleine croissance, chaque acteur doit absolument se référer aux consignes fournies par les différents textes juridiques pour répondre aux exigences du plus grand nombre.

Non classé

Comment se déroule une séance d’épilation laser ?

21 février 2020

On parle souvent de l’efficacité de l’épilation laser pour se débarrasser définitivement des poils disgracieux. On trouve également beaucoup d’informations sur les technologies utilisées dans cette quête de la peau lisse et douce. Mais on ne parle pas assez du déroulement réel d’une séance d’épilation au laser. Beaucoup de gens se posent pourtant des questions sur le sujet. Suivez ce guide pour mieux comprendre le processus et pour vous lancer dans ce projet plus sereinement.

Entretien préalable obligatoire

La première séance d’épilation laser ne se fait pas dès le premier contact entre le patient et le lasériste. Une séance préalable est en effet obligatoire pour définir le protocole à mettre en place en fonction du profil du patient. Il précise alors les zones qu’il souhaite traiter ainsi que son âge. L’âge est un critère crucial en sachant que certains patients très jeunes peuvent demander une épilation définitive. Le médecin pourra définir si c’est obligatoire dans l’immédiat ou si le traitement peut être reporté de plusieurs années.

Le patient devra également donner quelques détails à propos de son système hormonal. En effet, les changements hormonaux ont des répercussions sur la pigmentation des poils et donc sur l’efficacité de l’épilation laser. Les médicaments pris doivent également être détaillés au lasériste si le patient suit un traitement spécifique. Le lasériste quant à lui, examine les zones du corps à traiter lors de ce premier entretien. Il détermine la possibilité ou non de commencer le traitement en fonction de la peau, de la pilosité et d’autres facteurs propres au patient. Si le traitement ne peut être réalisé pour une raison ou une autre, le spécialiste peut le confirmer à l’issue de ce premier entretien.  

En tout cas, prévoyez jusqu’à une heure pour cette première visite.

Remise du formulaire de consentement éclairé

Le praticien lasériste remet le formulaire de consentement éclairé au patient à l’issue de l’entretien préalable. Ce formulaire reprend toutes les informations importantes échangées durant l’entretien.

Les chances de réussite du protocole d’épilation laser à mettre en place pour le cas particulier du patient doivent y être mentionnées, de même que les facteurs d’échec ainsi que les risques et les contre-indications. Malgré ces derniers détails, le document ne sert pas à alarmer le patient. Au contraire, il lui permet d’avoir une idée bien précise du déroulement du traitement. Le médecin y précise aussi la conduite que le patient doit tenir tout au long du processus. Par ailleurs, ce document fait aussi office de devis en mentionnant le budget à prévoir. Et comme tout devis, il n’engage le patient en rien. Ce dernier est livre de faire son épilation ou non auprès de ce spécialiste.

Notons en tout cas que la visite préalable est gratuite. Il faut s’y rendre quand la peau est la plus naturelle possible pour que les informations ne soient pas faussées. Prenez donc rendez-vous quand la peau n’est pas bronzée et qu’elle n’ait subi aucun traitement spécifique.  Attendez par exemple quelques jours après la dernière épilation ou le dernier rasage avant d’y aller. Il vaut en effet mieux que les poils soient bien visibles sur les zones à épiler pour que le praticien puisse poser son diagnostic.

Séance d’épilation laser à proprement parler

La première séance d’épilation laser à proprement parler se tient à une date convenue par les deux parties, quand le patient a déjà le formulaire de consentement éclairé en main. En fonction du seuil de tolérance du patient, il est possible d’appliquer une crème anesthésiante sur les zones à traiter. La crème s’applique 2h avant la séance donc il vaut mieux en parler au médecin avant la séance proprement dite. Attention, dépasser les doses prescrites peut engendrer des effets secondaires.

Avant de commencer la séance, le patient et le lasériste se munissent de lunettes protectrices pace que le contact du laser avec les yeux peut engendrer des brulures. Les zones à traiter sont ensuite identifiées puis aseptisées avec des lingettes désinfectantes. Avant d’actionner l’appareil, la zone à traiter est séparée avec des traits pour un balayage laser optimal. Le spécialiste paramètre ensuite l’appareil en fonction de la peau et des caractéristiques du poil. Au moment de l’épilation, la peau est tendue et les parties tatouées ou avec un grain de beauté sont contournées.

En fonction de la réaction de chaque peau, il est possible d’avoir quelques rougeurs ou des signes d’irritation après une séance d’épilation au laser. Cela peut durer plusieurs heures voire plusieurs jours. Une consultation médicale est vivement recommandée si les symptômes persistent ou s’aggravent. En tout cas, les blogs comme Soso And Co sont très utiles pour avoir de plus amples informations à propos de l’épilation laser.

Médecine douce, Non classé

Ces maladies qui entraînent l’usage d’un fauteuil roulant

21 janvier 2020

On constate malheureusement, un peu partout dans le monde, un nombre ne croissant de personnes en fauteuil roulant. Une personne peut se trouver dans l’obligation de se servir d’un fauteuil roulant suite à un accident, lors d’une catastrophe naturelle ou suite à la pratique d’un sport quelconque. Mais le plus souvent, un tel usage fait suite à une maladie. Parfois, l’utilisation d’un fauteuil roulant est temporaire et parfois, hélas, de manière permanente. Mais, quelles sont les maladies qui peuvent entraîner des lésions pour qu’une personne soit obligée de se trouver en fauteuil roulant ? Ce sont des pathologies invalidantes et graves, dont la dystrophie musculaire qui est héréditaire et se traduisant par une atrophie des muscles petit à petit. Une personne peut également se trouver dans l’obligation de se servir d’un fauteuil roulant si elle est victime d’une hémiplégie. Il s’agit d’une déficience grave ou d’une paralysie des membres (bras ou jambe) ou parfois celle du tronc ou encore un côté du corps. Il existe également des maladies ou des traumatismes qui causent des lésions importantes et irréversibles de la moelle épinière. Et, une fois la moelle épinière atteinte, la paralysie s’installe, d’où la nécessité d’un fauteuil roulant.

Ces pathologies graves qui nécessitent un fauteuil roulant

Malgré les avancées indéniables sur les plans scientifique et médical, il existe encore et toujours un nombre important de pathologies auxquelles les médecins n’ont pas trouvé de remède. Parmi celles-ci, il y a les maladies neurodégénératives qui touchent le cerveau et souvent, le système nerveux dans son ensemble. Il y a aussi des personnes atteintes d’ostéogenèse imparfaite, aussi appelée maladie des os de verre. Il s’agit, ici encore, d’une maladie génétique qui se caractérise par un squelette extrêmement fragile depuis la naissance. Les personnes qui en sont atteintes ne disposent d’aucun remède jusqu’à aujourd’hui et doivent vivre avec toute leur vie, le plus souvent en fauteuil roulant. Heureusement, grâce à la technologie, des solutions innovantes leur sont proposées afin de faciliter leur vie quotidienne. Chez Acekare.com par exemple, on trouve des fauteuils roulants motorisés qui sont à la fois légers et pliables. Avec ce type de dispositif, le malade n’a plus besoin de fournir aucun effort pour pouvoir se déplacer.

La paralysie cérébrale frappe également certaines personnes, elle touche la motricité et la coordination des muscles et des mouvements. Et puis, il y a le Spina Bifida, une malformation congénitale suite à un problème de fermeture du canal osseux où se situe la moelle épinière.

La vieillesse : une autre cause d’invalidité

La vieillesse est aussi une autre cause d’invalidité qui peut mener à l’utilisation d’un fauteuil roulant. Cette aide au déplacement s’avère nécessaire lorsqu’une personne âgée ne peut plus se servir de ses jambes pour se mouvoir. Cette déficience peut être causée par une maladie quelconque, mais, parfois, la personne âgée n’a plus assez de force dans ses jambes. Il peut y avoir d’autres raisons, mais, dans tous les cas, un fauteuil roulant représente bien souvent une assistance bienvenue au quotidien. Un bon nombre de personnes âgées peuvent vivre seules et s’occupent d’elles-mêmes toutes seules, grâce à leur fauteuil roulant. Elles peuvent voir leur famille, leurs amis et mener une vie en toute dignité. Mais, il arrive que le fauteuil roulant ne suffise pas et qu’une personne âgée ait besoin d’un auxiliaire de vie.

Hygiène, Non classé

Les bienfaits de la cétone de framboise

2 septembre 2019

Depuis quelques années, la cétone de framboise est de plus en plus recherchée sur le marché des compléments alimentaires. Cet extrait de framboise contient des antioxydants phénoliques ayant des effets intéressants. Voici quelques bienfaits de la cétone de framboises sur la santé.

Zoom sur la cétone de framboise

La cétone de framboise est un extrait de framboise renfermant des antioxydants phénoliques. La cétone de framboise est aussi le composant procurant à ce fameux fruit rouge une saveur si intense. Contrairement à ce que l’on pense, la cétone de framboise ne se trouve pas seulement dans la framboise, mais présente également dans d’autres fruits rouges. Parmi ceux-ci figurent, par exemple, la pêche, la pomme ou encore le raisin. Elle est produite de manière synthétique dans des laboratoires pharmaceutiques pour parfumer, entre autres, les glaces à la framboise ainsi que quelques confiseries et boissons sucrées. En effet, cette substance permet de produire des parfums et aromatiser des sodas et des bonbons. La cétone de framboise s’utilise aussi dans le domaine des cosmétiques pour fabriquer des parfums. Elle peut être vendue sous la forme naturelle ou synthétique et entre dans la composition de certains compléments alimentaires. Ces derniers sont reconnus pour leur vertu amincissante favorisant la perte de poids.

Son effet brûle-graisse ultra efficace

Son effet brûle-graisse figure parmi les principales propriétés de la cétone de framboise. Le site https://www.raspberryketone-avis.fr/en informe beaucoup plus. Sa formule contient des molécules appelées polyphénols. Ces derniers contribuent à réduire les risques de cancers, de maladies cardiaques et de tissus adipeux. En effet, les cellules graisseuses dans le corps seront éliminées facilement. De plus, la cellulite située au niveau du ventre, des fesses et des cuisses sera moins visible. Ce principe actif stimule également la thermogenèse de l’organisme et le corps génère ainsi de la chaleur pour supprimer les graisses via la lipolyse. À part cela, la cétone de framboise permet de vitaliser et de réguler la production d’adiponectine dans l’organisme. Cela permet une meilleure répartition des graisses présentes dans le corps. Qui plus est, la cétone de framboise permet d’éviter l’accumulation des graisses sur les parois artérielles. Les risques de diabète et de troubles cardio-vasculaires seront donc limités.

Les autres bienfaits de la cétone de framboise

Mis à part son effet brûle-graisse, la cétone de framboise a un autre bienfait particulier. En effet, elle permet de contrôler l’appétit grâce à sa forte teneur en capsaïcine réduisant la sensation de faim. La cétone de framboise va réduire l’apport journalier en limitant les envies de grignoter entre les repas. En outre, la cétone de framboise n’est pas seulement reconnue pour sa propriété coupe-faim, mais permettra aussi d’être en bonne santé. De par ses vertus antioxydantes et immunitaires, elle participe à la lutte contre les inflammations. De plus, la cétone aide à la régénération des cellules tout en combattant les radicaux libres. En plus de son effet minceur, la cétone de framboise est un complément alimentaire efficace pour protéger contre les maladies en renforçant les défenses immunitaires. Qui plus est, elle maintient la tonicité et l’élasticité de la peau.