Santé

Tout ce qu’il faut savoir sur les urgences dentaires

29 avril 2022

On estime que plus de 70 % des gens à travers le monde ne prennent pas au sérieux l’urgence dentaire. Pourtant il s’agit d’une situation grave donc les conséquences peuvent être dramatiques et irrémédiables. Ce genre de problème dentaire suppose en effet l‘intervention urgente d’un dentiste. Il est alors primordial de savoir reconnaître quels en sont les signes. De même, il faut s’y préparer. Connaître les adresses des dentistes à proximité s’avère en outre très judicieux. Voici alors tout ce qu’il faut savoir sur ce que l’on entend par urgence dentaire.

Les différentes sortes d’urgences dentaires

Avant toute chose, il est important de définir les situations qualifiées d’urgence dentaire, qui peuvent d’ailleurs être traitées par un dentiste de garde. Il en existe une multitude. Seulement on n’en citera que les plus fréquents :

–          Une dent qui tombe accidentellement

Pour une raison ou pour une autre, une dent qui se détache des gencives cache une cause sous-jacente. Cela peut simplement être la conséquence d’une lésion au niveau de la racine de celle-ci ou des gencives. Mais parfois, il s’agit d’un symptôme d’une maladie grave comme le cancer. Dans tous les cas, une dent qui tombe requiert une admission en urgence dentaire, d’abord pour soigner la gencive ou encore pour évaluer l’ampleur des dégâts.

–          Une fracture de la dent

 Une fracture de la dent touchant parfois l’émail et la couronne entraînent une très vive douleur pour celui qui en souffre. Il arrive même qu’elle se transforme en carie ou bien s’infecte. En pareil cas, mieux vaut ne pas attendre de rendez-vous pour consulter le dentiste. Trop attendre risque d’empirer le problème et de rendre irréparables certains dégâts. Une dent fracturée ne se ressoude pas naturellement. Si l’on ne remédie pas, la fracture rend en général la douleur persistante. Celle-ci est de même pour la plupart des patients difficiles à supporter. Ils n’arrivent plus à mâcher, à bouger ou même à ouvrir correctement la bouche.

–          Présence de pus ou d’abcès

Il arrive bien souvent qu’au niveau de la gencive se forme un abcès. Contrairement à la carie, celle-ci touche exclusivement la racine de la dent. Il s’agit d’une petite poche contenant du pus, synonyme alors d’une infection bactérienne.

Comment reconnaître un problème dentaire à traiter en urgence ?

Il ne faut pas attendre que le problème soit grave avant d’aller chez le dentiste. Mieux vaut se fier aux premiers signes. Par exemple, une dent qui a du mal à supporter une température extrême signifie qu’elle est en train de se fracturer ou de se carier. Un gonflement des gencives annonce aussi la formation d’un futur abcès.

Une dent qui commence à s’engourdir de plus en plus souvent est le signe d’un problème dentaire. La sensation est similaire à une anesthésie locale. Si l’inconfort semble s’atténuer, ce n’est pas forcément bon signe. Il est tout à fait probable que la dent soit infectée, mais que cela passe inaperçu. Dans ce cas, le risque de surinfection est assez important.

No Comments

Leave a Reply