Santé

Prouver une relation biologique par un test de paternité

4 décembre 2020
test-de-paternité

Certaines relations familiales peuvent être très complexes. Parmi les problèmes les plus récurrents dans les histoires de famille se trouvent les liens de paternité. En effet, de nombreuses femmes ignorent l’identité du père biologique de leur enfant, ce qui risque de créer des conflits à l’avenir. C’est justement la raison d’être des tests de paternité. Un simple prélèvement ADN et il sera possible d’établir ou de réfuter un lien familial par la génétique.

En quoi consiste un test de paternité ?

Ce type de test ADN est très utile pour confirmer ou infirmer un lien de paternité. Il repose sur l’analyse de marqueurs génétiques pour déterminer s’il y a une correspondance ADN entre le présumé père de l’enfant et l’enfant lui-même ou non. Comme l’analyse se base sur une expertise biologique, la technique est hautement fiable.

Pour parvenir à un résultat, tout commence par le prélèvement d’un échantillon de salive. Il faut noter que cette pratique est hautement encadrée par la loi française. En effet, de nombreux laboratoires proposent des kits de test de paternité pour réaliser le prélèvement d’échantillons à domicile, mais cela est totalement proscrit, sous peine de sanctions pénales. Pour faire un test en toute légalité, il faut saisir le juge du tribunal de grande instance.

Quoi qu’il en soit, il est toujours possible de se rendre à l’étranger pour éviter les formalités. En effet, dans de nombreux autres pays européens, la réalisation d’un test de paternité sur internet est tout à fait légale. Dans ce cas, les résultats peuvent être disponibles en quelques jours ouvrables. Assurez-vous toutefois de solliciter un laboratoire qui justifie d’une excellente expertise génétique, qu’il s’agisse d’une action en recherche de paternité ou en contestation de paternité.

Les résultats du test de paternité

Auparavant, les prises de sang étaient les seules utilisées pour tirer des conclusions sur les liens biologiques. Actuellement, les prélèvements buccaux sont devenus plus courants pour obtenir les données génétiques. Ils sont réalisés à l’aide d’un écouvillon qui permet de recueillir la salive de l’intérieur des joues. Ensuite, le laboratoire désigné procèdera à la comparaison des empreintes génétiques des personnes concernées.

Sachez que le profil ADN d’une personne ne peut être exactement le même que celui d’une autre. C’est la raison pour laquelle les résultats du test sont fiables à 99,99%. Sinon, dans le cas où le résultat du test démontre qu’aucun lien de parenté ne peut être établi, il y a 100% de chances pour que le présumé père ne soit pas le géniteur de l’enfant. Tout savoir sur le test de paternité.

Les raisons les plus courantes pour effectuer un test de paternité

Lorsqu’il y a un contentieux de filiation (enfant non reconnu par le père ou lien contesté), la filiation peut résulter d’un jugement. Il sera rendu dans les cas suivants :

  • Pour la recherche de paternité. Les tests ADN sont ouverts à tous les enfants qui n’ont pas été reconnus par leurs pères.
  • Pour contester la paternité
  • Pour rétablir la présomption de paternité
  • Pour les actions liées à l’immigration ou à la succession

Il faut noter qu’une recherche ADN de paternité engendre toujours des conséquences sur le plan juridique. C’est la raison pour laquelle la demande de réaliser un test de paternité vient souvent d’une femme en quête d’une pension alimentaire et de dommages et intérêts. Elle peut également émaner d’un homme qui doute de la paternité de son enfant et qui souhaite le confirmer par un test ADN afin de se défaire de sa responsabilité. Enfin, dans les questions de successions, la confirmation d’un lien biologique crée automatiquement le droit à l’héritage.  

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply