Santé

Maux de tête au réveil : quelles solutions envisager ?

19 février 2021
Que faire en cas de maux de tête au réveil ?

Les maux de tête et les migraines sont des symptômes courants qui peuvent aussi bien être bénins que révélateurs de pathologies plus graves. Si dans la majorité des cas, il ne s’agit que de contractions des muscles de la tête, certains autres cas nécessitent des investigations médicales approfondies. C’est notamment le cas lorsque les maux de tête surviennent à des moments bien précis de la journée. Se réveiller avec des maux de tête à plusieurs reprises n’est pas non plus anodin. Voici les causes des maux de tête au réveil.

Existe-t-il plusieurs types de maux de tête au réveil ?

Il faut tout d’abord savoir distinguer les différents types de maux de tête qui peuvent surgir au réveil. Même si la douleur est identique, ceux-ci diffèrent sensiblement les uns des autres. Distinguer la forme de la céphalée dont vous souffrez vous aidera grandement à identifier la cause de celle-ci. Voici les 4 grands types de maux de tête qui sont susceptibles de survenir au moment du réveil :

  • Mal de tête sans symptômes sur le côté ;
  • Sensation de mal pulsatile et localisé ;
  • Mal de tête propagé (sinus et contours des yeux) ;
  • Mal de tête accompagné de douleurs à l’arrière du cou.

Si le mal de tête dont vous souffrez au moment du réveil est de type classique, c’est-à-dire localisé dans une zone ou deux et d’intensité supportable, il s’agit sûrement d’une céphalée de tension anodine. Ce sont des petites migraines causées par les tensions musculaires autour du crâne. Si le mal est rythmé, suit une certaine cadence et ressenti sur un seul côté de la tête, c’est une migraine dont il est question.

Troisième cas de figure : des douleurs apparaissant sur un côté du visage et sur une partie du crâne. Si votre nez, vos pommettes, votre mâchoire et votre crâne vous font souffrir au même temps, cela peut être à cause d’une sinusite aiguë. Enfin, si le mal de tête en question s’accompagne de gênes et d’une sensation douloureuse à la nuque, c’est peut-être dû à une mauvaise posture adoptée pendant la nuit ou à une contraction musculaire involontaire.

Causes des maux de tête au réveil

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine des céphalées du réveil, certains sont en rapport avec les habitudes quotidiennes. Un individu sujet à de longues périodes de stress, d’anxiété ou encore de surmenage est d’autant plus enclin à souffrir de maux de tête au réveil. Parfois, c’est mêmel’état psychologique du sujet qui en est cause. Les dépressifs chroniques sont prédisposés à souffrir de céphalées matinales en raison notamment de leur mauvaise qualité de sommeil médiocre.

Après une soirée bien arrosée, une dispute ou même une mauvaise nouvelle, les niveaux hormonaux peuvent virevolter, créant ainsi des circonstances propices au développement de maux de tête au réveil. L’alimentation constitue également un facteur crucial : un régime trop riche ou trop pauvre peut en être une cause probable. C’est justement pourquoi, il est conseillé de manger léger le soir, sans pour autant se priver. Surveiller sa consommation d’eau est un bon moyen d’éviter les douleurs matinales au crâne. La déshydratation provoque des maux de tête au réveil. Il faudra également surveiller son apport en nutriments et en minéraux ; une carence en fer, en magnésium ou en zinc peut en être un élément déclencheur.

Quelques conseils pour éviter les maux de tête au réveil

L’apparition de maux de tête matinaux ne peut être contrôlée à 100 %. Cependant, vous pourrez en minimiser l’ampleur par de simples gestes efficaces. Premièrement, il faut miser sur un sommeil équilibré. On évitera les soirées trop longues et on mettra en place un horaire fixe pour le coucher. De cette façon, vous permettrez à votre corps de s’habituer à un rythme de repos régulier, votre sommeil n’en sera que plus réparateur. Privilégiez également la lecture ou toute autre activité qui vous éloigne des écrans le soir. Une exposition trop prolongée avant le coucher peut également jouer un rôle non-négligeable dans l’apparition de céphalées au réveil. Enfin, essayez de réduire le stress par le biais d’une activité relaxante comme le scrapbooking, les pilates ou encore le yoga.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply