Santé

Lutter et prévenir contre la constipation : Les meilleures recommandations

18 juin 2020
constipation

La constipation est un problème dont souffre de nombreux français. Les femmes sont tout particulièrement concernées par ce maux. Quoi qu’il en soit, les conséquences de celle-ci ont des impacts négatifs sur la vie quotidienne. Voici quelques conseils pour vous aider à aller à la selle en fréquence normale.

La pratique du sport, une nécessité

Parfois, vous n’avez besoin que d’un peu d’exercice physique pour retrouver un transit normal. Si vous pouvez vous inscrire à la salle de sport, cela serait l’idéal. Sinon, vous devez régulièrement pratiquer une activité physique chez vous-même. 15 à 20 minutes de sport par jour sont suffisantes. Faire des abdos vous est très recommandé. La marche ou la course à pieds sont également excellentes pour l’organisme. Dans tous les cas, optez pour un sport que vous aimez. L’essentiel est de bouger, et ne pas rester assis tout le temps sur une chaise ou dans un lit. Il est à noter que les mouvements favorisent l’élimination des selles.

Surveiller son assiette

Pour prévenir ou soigner la constipation, il est important d’adopter une routine alimentaire riche et équilibrée. Les individus constipés doivent privilégier les fruits et les légumes. Les fibres sont surtout ce qu’il leur faut. 30 grammes de fibres par jour auront un impact positif sur le processus d’élimination de selles. Voici une liste d’aliments sur lesquels il faut miser : les amandes, les avoines, les raisins, les poireaux cuits, les haricots secs, les sojas, les noix, les pruneaux, les framboises fraiches, les lentilles. A cela peut s’ajouter des compléments alimentaires comme la probiotique immunité.

Outre cela, il faut boire au minimum 1,5 litres d’eau par jour pour aider à l’élimination des selles. Dès le réveil, à jeun, buvez deux verres d’eau fraiche ou un jus de radis noir. En revanche, la consommation de certaines nourritures, comme les pâtes, le chocolat et le sucre est à limiter. Si vous avez eu l’habitude de prendre des laxatifs, essayez de réduire la prise. Certes, ces médicaments sont efficaces, mais il ne faut pas que vos intestins dépendent de ceux-ci. D’ailleurs, ceux-ci sont soumis à de nombreuses contre-indications.

De bonnes habitudes à adopter

Vous devez cultiver certaines habitudes, à commencer par aller aux toilettes à des heures régulières tous les jours. Même si vous n’avez pas envie d’aller à la selle, faites-le. Alors que certains préfèrent y aller le matin, d’autres le font en fin de journée. Quand vous y êtes, prenez tout votre temps. Emmenez un bouquin et installez-vous confortablement pour mieux vous détendre. Et surtout, ne forcez rien. A part cela, massez-vous le ventre tous les matins à l’aide d’une huile végétale neutre. Cette pratique favorise les mouvements des intestins. Vous pouvez le faire vous-même ou demander quelqu’un pour le faire. Si les maux sont très intenses, que vos selles présentent du sang ou que la constipation dure plus de deux semaines, il est préférable d’aller voir un professionnel de la santé. Si  le médecin juge que cela est sérieux, une hospitalisation peut s’avérer nécessaire.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply