Santé

Ce qu’il faut savoir sur le rooibos

18 janvier 2021
rooibos

Le rooibos, que les Français surnomment thé rouge, est la boisson nationale de l’Afrique du Sud. Préparé en infusion, il provient d’un arbuste appartenant à la famille des légumineuses. Sa culture est particulièrement riche dans la région du Cedarberg qui se trouve au nord du Cap. La particularité du rooibos est qu’il est endémique de l’Afrique du Sud. Si la population locale le consomme depuis des siècles, le reste du monde l’a adopté à partir des années 1990. Tour d’horizon du rooibos, le thé unique en son genre !

La plante de rooibos

Le rooibos désigne le thé, ou plutôt l’infusion de feuilles et tiges d’un arbre nommé Aspalathus Linearis. Ce dernier ressemble plutôt à un buisson. Ainsi, le rooibos n’est pas vraiment un thé puisqu’il ne provient pas du théier, mais d’un arbuste à part. Mais en France, tout le monde le connaît déjà en tant que thé rouge de par sa couleur. L’Aspalathus Linearis mesure environ 1,5 mètre de haut. Il possède une tige qui se ramifie en plusieurs branches assez fines, recouvertes de feuilles vertes fines qui s’apparentent à des aiguilles. Cette plante fleurit au printemps. Chacune de ses fleurs produit un fruit renfermant une seule graine.

Existe-t-il différents types de rooibos ?

La réponse est oui ! Il existe en réalité deux variétés de rooibos dont le rouge et le vert. C’est le rouge que tout le monde connaît, car c’est la variété la plus commercialisée dans tous les pays. Mais il est tout à fait possible de trouver du rooibos vert. La seule différence, outre les couleurs, est que les feuilles du rooibos vert ne sont pas oxydées. Elles sont séchées directement au soleil après la récolte. Ce type de rooibos est donc plus goûteux avec un profil aromatique plus acidulé et plus frais. Mais il est plus difficile à trouver en dehors de l’Afrique du Sud pour une raison de conservation.

Comment obtient-on le rooibos ?

Parlons d’abord de la période de récolte qui se déroule en été, généralement de janvier à mars. Les ouvriers coupent les plants à l’aide d’une faucille à environ 30 cm du sol. Ensuite, ils hachent les feuilles et les tiges avant de les broyer avec des rouleaux mécaniques. L’étape suivante consiste à disposer les feuilles et les tiges broyées en petits tas dans un endroit en plein air. Elles sont ensuite humidifiées pour activer l’oxydation. C’est l’oxydation qui confère au produit cette couleur rouge typique que nous connaissons tous. Pour terminer, les feuilles et les tiges sont séchées au soleil, tamisées, étuvées à la vapeur et emballées.

Comment préparer un rooibos ?

Le rooibos est une infusion et se prépare donc comme tel. Mais à la différence du thé, son temps d’infusion est plus long. Vous pouvez le laisser infuser jusqu’à 10 minutes, il ne sera pas amer pour autant. Il suffit d’infuser une cuillère à café de rooibos dans une tasse d’eau frétillante et le tour est joué ! Si vous voulez le sucrer un peu, nous conseillons d’ajouter un peu de miel.

Les bienfaits du rooibos

Le rooibos peut être consommé à toute heure, même le soir, car il ne contient pas de caféine, contrairement au thé. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il convient aux enfants et aux femmes enceintes. Par ailleurs, il est riche en antioxydants dont l’aspalathine, la quercétine, la lutéoline et la nothofagine, qui préviennent les maladies cardio-vasculaires, le vieillissement cérébral, le cancer, le diabète, etc. Le rooibos a également des effets très bénéfiques sur le cœur. Il réduit le taux du mauvais cholestérol dans le sang, améliore la digestion, soulage les maux de tête et aide à traiter l’eczéma.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply