Non classé

Comment se déroule une séance d’épilation laser ?

21 février 2020

On parle souvent de l’efficacité de l’épilation laser pour se débarrasser définitivement des poils disgracieux. On trouve également beaucoup d’informations sur les technologies utilisées dans cette quête de la peau lisse et douce. Mais on ne parle pas assez du déroulement réel d’une séance d’épilation au laser. Beaucoup de gens se posent pourtant des questions sur le sujet. Suivez ce guide pour mieux comprendre le processus et pour vous lancer dans ce projet plus sereinement.

Entretien préalable obligatoire

La première séance d’épilation laser ne se fait pas dès le premier contact entre le patient et le lasériste. Une séance préalable est en effet obligatoire pour définir le protocole à mettre en place en fonction du profil du patient. Il précise alors les zones qu’il souhaite traiter ainsi que son âge. L’âge est un critère crucial en sachant que certains patients très jeunes peuvent demander une épilation définitive. Le médecin pourra définir si c’est obligatoire dans l’immédiat ou si le traitement peut être reporté de plusieurs années.

Le patient devra également donner quelques détails à propos de son système hormonal. En effet, les changements hormonaux ont des répercussions sur la pigmentation des poils et donc sur l’efficacité de l’épilation laser. Les médicaments pris doivent également être détaillés au lasériste si le patient suit un traitement spécifique. Le lasériste quant à lui, examine les zones du corps à traiter lors de ce premier entretien. Il détermine la possibilité ou non de commencer le traitement en fonction de la peau, de la pilosité et d’autres facteurs propres au patient. Si le traitement ne peut être réalisé pour une raison ou une autre, le spécialiste peut le confirmer à l’issue de ce premier entretien.  

En tout cas, prévoyez jusqu’à une heure pour cette première visite.

Remise du formulaire de consentement éclairé

Le praticien lasériste remet le formulaire de consentement éclairé au patient à l’issue de l’entretien préalable. Ce formulaire reprend toutes les informations importantes échangées durant l’entretien.

Les chances de réussite du protocole d’épilation laser à mettre en place pour le cas particulier du patient doivent y être mentionnées, de même que les facteurs d’échec ainsi que les risques et les contre-indications. Malgré ces derniers détails, le document ne sert pas à alarmer le patient. Au contraire, il lui permet d’avoir une idée bien précise du déroulement du traitement. Le médecin y précise aussi la conduite que le patient doit tenir tout au long du processus. Par ailleurs, ce document fait aussi office de devis en mentionnant le budget à prévoir. Et comme tout devis, il n’engage le patient en rien. Ce dernier est livre de faire son épilation ou non auprès de ce spécialiste.

Notons en tout cas que la visite préalable est gratuite. Il faut s’y rendre quand la peau est la plus naturelle possible pour que les informations ne soient pas faussées. Prenez donc rendez-vous quand la peau n’est pas bronzée et qu’elle n’ait subi aucun traitement spécifique.  Attendez par exemple quelques jours après la dernière épilation ou le dernier rasage avant d’y aller. Il vaut en effet mieux que les poils soient bien visibles sur les zones à épiler pour que le praticien puisse poser son diagnostic.

Séance d’épilation laser à proprement parler

La première séance d’épilation laser à proprement parler se tient à une date convenue par les deux parties, quand le patient a déjà le formulaire de consentement éclairé en main. En fonction du seuil de tolérance du patient, il est possible d’appliquer une crème anesthésiante sur les zones à traiter. La crème s’applique 2h avant la séance donc il vaut mieux en parler au médecin avant la séance proprement dite. Attention, dépasser les doses prescrites peut engendrer des effets secondaires.

Avant de commencer la séance, le patient et le lasériste se munissent de lunettes protectrices pace que le contact du laser avec les yeux peut engendrer des brulures. Les zones à traiter sont ensuite identifiées puis aseptisées avec des lingettes désinfectantes. Avant d’actionner l’appareil, la zone à traiter est séparée avec des traits pour un balayage laser optimal. Le spécialiste paramètre ensuite l’appareil en fonction de la peau et des caractéristiques du poil. Au moment de l’épilation, la peau est tendue et les parties tatouées ou avec un grain de beauté sont contournées.

En fonction de la réaction de chaque peau, il est possible d’avoir quelques rougeurs ou des signes d’irritation après une séance d’épilation au laser. Cela peut durer plusieurs heures voire plusieurs jours. Une consultation médicale est vivement recommandée si les symptômes persistent ou s’aggravent. En tout cas, les blogs comme Soso And Co sont très utiles pour avoir de plus amples informations à propos de l’épilation laser.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply